Développement

Un développement optimal pour un projet réussi

Sélection du site et faisabilité


L'un des facteurs les plus décisifs pour la réussite d'un parc éolien est la sélection de son site d'implantation. L’identification d’une zone favorable à l’étude d’un parc éolien intervient au terme de l’analyse et du croisement de nombreuses données cartographiques, telles que l’éloignement aux zones d’habitation, les servitudes terrestres et aériennes, les enjeux patrimoniaux et environnementaux, les possibilités de raccordement au réseau d’électricité, et bien sûr le gisement de vent, sans lequel un projet éolien n’a pas de sens.

Une fois que l'évaluation technique du site a confirmé la faisabilité d'un projet, que la collectivité locale a donné son approbation et que les propriétaires fonciers et exploitants agricoles de la zone considérée ont accepté de participer au projet, nous lançons les études nécessaires à la conception d'un projet adapté à son environnement.

Les acteurs fonciers, les résidents et les collectivités locales peuvent avoir des intérêts différents. Nous collaborons avec toutes les parties concernées pour trouver la solution optimale.

Études et conception du projet
 

Plus d’une année est nécessaire pour caractériser finement le contexte environnemental dans lequel s’intègre le projet éolien. Pour déterminer l’implantation d’un parc éolien (nombre, position et modèle d’éoliennes) et élaborer l’étude d’impact sur l’environnement, WKN France fait appel à des experts indépendants (naturalistes, paysagistes, acousticiens) et des experts spécialisés dans la mesure et la caractérisation du vent (notamment notre société sœur PAVANA).

Obtention des autorisations
 

Une fois les études réalisées et le projet défini, un dossier de demande d’autorisation environnementale est déposé en préfecture. La demande est instruite par plus de 25 services de l’Etat qui émettent des avis.

Une fois la recevabilité du dossier établie, une enquête publique est organisée auprès des habitants et des communes situées dans un rayon de 6 km autour du parc éolien, qui s’expriment auprès d’un commissaire enquêteur.

Une fois tous les avis reçus, le Préfet prend la décision de délivrer ou non l’autorisation de construire et exploiter le parc éolien.

Haut de page